P1040720 copie

Considérant qu'une majorité des gens que je rencontre se sentent perdus dans ce monde, qu'ils ne savent plus qui ils sont, ni ce qu'ils veulent pour eux ou pour leur famille. Considérant les immenses dégâts que l'éloignement de soi génère, sous forme de maladies, accidents, criminalité, chômage et autres destruction de soi par le suicide, la drogue ou l'alcool, j'ai décidé d'écrire pour montrer que cela n'est pas une fatalité.

Le modèle occidental républicain a échoué. Il est même contesté voire rejeté par beaucoup d'occidentaux, et de ce fait, n'aide pas du tout à l'intégration des populations immigrées.

Pourtant, il n'y a pas besoin d'imposer quelque modèle que ce soit, puisque l'humain est porteur de ressources qui lui permettent de se diriger correctement dans la vie, sans avoir besoin de la moindre guidance, fût-elle religieuse, morale ou politique.

Sauf qu'une grande partie du mental est niée par les religions monothéistes, y inclus en occident. Je veux parler de l'imaginaire.

 Or quand j'ai démonté tout le début de la Bible, je me suis rendu compte, que dès 2800 ans avant Jésus Christ, les gens de pouvoir interdisaient aux chaldéens de considérer leurs rêves (châtiment du serpent au chapitre III de la Genèse). Seule était autorisée la pensée dominante du moment : celle des chefs sédentaires, qui par leur action, s'imposaient face à la prédation massive des nomades.

Certes, le danger était grand. On ne pouvait vivre en dehors d'une communauté sous peine d'être assassiné le jour même (Caïn au chapitre IV). Vivre dans un groupe puissant était obligatoire, du fait même de l'opposition, en un même lieu, de deux styles de vie contradictoires : nomades et sédentaires.

Seulement, au lieu de faire place à la créativité du plus grand nombrese, ces deux civilisations se sont imposées de force, dès cette époque, et chacune en son territoire. C'était à qui dominerait l'autre. Les principaux outils de cette domination étaient la négation de la pensée des minoritaires, la contrainte des peuples par tous les moyens, et le syncrétisme qui empilait, sans les comprendre, des croyances dans un même système, système qui devenait la cosmogonie du monde, c'est à dire la base même de la compréhension de la vie !

Or la dictature, ça marche ! Elle a fait ses preuves. Tant qu'elle permet un mode de vie correct, elle est très peu contestée. C'est pourquoi elle a survécu jusqu'à nos jours. Ce n'est que quand elle n'est plus capable de laisser émerger des moyens suffisants pour assurer une vie tranquille, qu'elle est bousculée, et en ce moment elle l'est !

Du coup, mon livre Vivez vos rêves devient intéressant, car il aide à se recadrer en douceur sans la moindre intervention extérieure, puis à extraire de soi des rêves porteurs d'une grande satisfaction et la capacité à les réaliser.